Actions syndicales
IVG: volte-face de la ministre de la santé
Retour

L’ONSSF soutient le Communiqué de l ‘Anesf dénonçant le revirement de la ministre de la Santé et du Sénat au sujet du vote en faveur d’un allongement du délai des IVG en France.

L’ONSSF se positionne en faveur du droit inconditionnel des femmes à l’IVG. Nous trouvons regrettable que les femmes françaises soient obligées de se rendre à l’étranger après 14 semaines et dénonçons l’inégalité sociale que cela engendre.

Autre amendement rejeté: celui permettant l’expérimentation pour les sages-femmes de pratiquer les IVG instrumentales, alors même que des femmes ont difficilement accès à l’IVG par manque de praticiens. Dans notre pays, force est de constater que nos parlementaires sont sous influence, et n’œuvrent pas dans l’intérêt des femmes.

Lire le Communiqué de l’Anesf